|

4. Planning et moyens nécessaires

1 Laisser un commentaire sur le bloc 1 0

La réalisation des actions planifiées ne pourra se faire à moyens constants. Les équipes de l’Abes, assurant au quotidien le fonctionnement continu des services existants, ne  pourront dégager le temps suffisant pour mener ces projets qu’avec du renfort en personnel et en prestations de conseil ou de mise en œuvre de solutions techniques et logicielles. Par ailleurs, certaines actions engagent des investissements conséquents.

Des dépenses de formation sont également à prévoir pour accompagner la transformation des activités (culture de l’évaluation, développement open source, TDM, …)

Les ressources complémentaires envisagées proviennent :

  • Des dotations complémentaires humaines, en emplois de fonctionnaires et financières, en subvention pour charge de service public, négociées dans le cadre du dialogue contractuel 2018-2022, permettant de réaliser les actions envisagées sur la durée du contrat ;
  • Des réserves excédentaires du fonds de roulement, accumulées au cours des années et qui aujourd’hui constituent un capital dormant et non productif ;
  • Des ressources générées par le plan d’action 2018-2022 ;
  • Des apports des membres des réseaux de l’Abes impliqués sans les projets et la co-construction ;
  • De l’élévation adaptée du plafond d’emplois contractuels sur emplois du titre III pour répondre aux besoins ponctuels.

Rappelons également que l’Abes se doit de sécuriser, par la stabilisation et la pérennisation d’emplois contractuels, des fonctions correspondantes à des missions permanentes occupées par des personnels non titulaires.

Page 13

Source :https://2022.abes.fr/4-planning-et-moyens-necessaires/